PATRIMOINE ARCHITECTURAL

Patrimoine religieux

Notre territoire possède des trésors faisant partie de son passé religieux. Il n'est guère de paysages maritimes ou de l'intérieur qui ne soit marqué, ici ou là, par une croix de pierre, un oratoire, une église ou une chapelle, expression de la ferveur religieuse pendant des siècles.

Les monuments religieux français forment un ensemble unique de près de 100 0000 édifices, parmi les plus belles réalisations architecturales du millénaire écoulé. Ils contiennent aussi d'innombrables oeuvres d'art : peintures, sculptures, objets d'art sacré.

L'église marque le centre de la ville ou du village et les communes de TPM n'échappent pas à cette tradition. La construction de nos châteaux féodaux suscita la création de villages mais aussi d'une paroisse. Même les petites chapelles endommagées par le temps furent reconstruites par les fidèles comme la chapelle de Pépiole à Six-Fours-les-Plages.

La particularité de notre territoire est de disposer d'édifices religieux à l'architecture très diversifiée. De l'impressionnante collégiale Saint-Pierre à Six-Fours-les-Plages, aux églises les plus modestes, elles exaltent la ferveur des pierres.

Ici, une église romane séduit par sa pureté comme à Ollioules, une chapelle, telle que Notre-Dame de Consolation à Hyères-les-Palmiers étonne par son style contemporain, la collégiale Saint-Paul construite en partie avec des pierres à bossage rustique issues de l'ancienne fortification de la ville haute de Hyères-les-Palmiers surprend, une chapelle comme celle de Pépiole construite en pierres roses, jaunes et grises au charme immense et là, un couvent, celui des observantins à Ollioules étonne avec son magnifique cloître voûté d'arêtes. Chaque édifice a quelque chose d'étonnant.

Notre territoire est traditionnellement marquée par l’implantation d'oratoires. Pas de falaise ou piton rocheux sans croix de pierre, statue ou oratoires. Ceux-ci sont positionnés le long des chemins, à proximité d’éléments naturels, apposés aux habitations afin d’affirmer les croyances et dévotion de la population.Vous pourrez en découvrir à Six-Fours-les-Plages en suivant le chemin des Oratoires qui vous mènera à la chapelle Notre-Dame du Mai, de même qu'à La Garde ou encore à Carqueiranne.

Ce patrimoine religieux ponctue ainsi les routes du territoire, n'hésitez pas à visiter ces lieux chargés de spiritualité.

Lieux sacrés à découvrir

Collégiale Saint-Paul (Hyères-les-Palmiers)

Place Saint-Paul

Cette collégiale qui domine de sa silhouette la ville médiévale est classé monument historique depuis 1992. Cet édifice, que l'on suppose du 12ème siècle, présente une architecture mêlant les styles roman, gothique et renaissance. Une des plus belles collections d’ex-votos de Provence retient l’attention des visiteurs. Cette collection est un cadeau de remerciement à l'attention des saints pour un vœu exaucé. (Visite libre)

Chapelle Notre-Dame de Consolation (Hyères-les-Palmiers)

Colline de Costebelle

Cette église construite en 1952 labellisé « Patrimoine du 20ème siècle » présente une architecture des plus atypiques. Cette chapelle connaît une occupation qui remonte à l‘âge de fer comme en témoignent les vestiges d’un oppidum.Vous pouvez découvrir à l’extérieur sur la façade mais aussi à l’intérieur de l’église, dans le chœur, des sculptures modelées dans un ciment coloré, de Jean Lambert Rucki. Un autre chef d’œuvre de l’église ne vous échappera pas. Ce sont les vitraux de Gabriel Loire, maître-verrier de Chartres qui perpétue un savoir-faire ancestral. Mais un vitrail retient plus particulièrement l’attention, c’est le vitrail sud-est, le plus monumental, avec environ 10 mètres de large sur 5 mètres de hauteur. Un mélange de modernité et de tradition. (Visite libre)

Eglise anglicane (Hyères-les-Palmiers)

Angle de l'avenue Godillot et de l'avenue David Beauregard

Cette église atypique se situe dans un des quartiers de Hyères ou séjourna de nombreux visiteurs anglais au 19ème siècle. Sur le plan architectural, l’église arbore un style néogothique. On relève un certain pittoresque des façades extérieures, donné par l’appareil polygonal à joints rubanés en relief. L’intérieur offre un bel ensemble de vitraux dont, au-dessus de l’autel, trois verrières qui représentent des scènes liées au thème de la résurrection et dans l’abside occidentale des personnages bibliques, comme le juge Samuel (Visite libre).

Chapelle Notre-Dame du Mai (Six-Fours-les-Plages)

Massif du cap Sicié

Cette chapelle fut bâtie en reconnaissance de gardiens épargnés par la foudre en 1625 dans leur Tour de Garde. Celle-ci dite, "feu de garde", faro, servait de sentinelle. C’est ici que le gardien allumait un feu pour guider les navires ou alerter de l’arrivée de navires ennemis. La Chapelle est ouverte au public pendant les offices ainsi que tous les jours pendant le mois de mai. Vous pourrez ainsi découvrir les nombreux ex-voto qui ont été déposés par les familles en reconnaissance des marins épargnés par la mer. Au pied de la chapelle Notre-Dame du Mai la falaise est vertigineuse...

Collégiale Saint-Pierre (Six-Fours-les-Plages)

Montée du Fort

Surplombant la ville, cet édifice classé monument historique, se dresse fièrement sur les hauteurs de Six-Fours-Les-Plages, à 210 mètres d’altitude ; point d’orgue du vieux village construit autour et dont il ne reste que des pans de murs. Cet ensemble architectural comprend des bâtiments de plusieurs époques. La partie la plus ancienne est l’église romane qui date du Moyen-âge. Ainsi, au 17ème siècle on ajouta à la partie ancienne, une nef de style gothique comprenant 6 chapelles. (Visite libre).

Chapelle Notre-Dame de Pépiole (Six-Fours-les-Plages)

Chemin de Pépiole

Notre-Dame de  Pépiole est l'une des plus vieilles chapelles de France.
Construite en pierres roses, jaunes et grises, elle se situe au milieu d'un paysage paisible composé de chênes, de cyprès, d’oliviers, de vignes et de genêts. (Visite libre de 15h à 18h uniquement)

Eglise Saint-Laurent (Ollioules)

1 place Victor Clément

Cette belle église classée est d'une grande valeur historique. Datant du 12ème siècle mais agrandie au 16ème et 17ème c'est la persistance du style roman qui fait son originalité. Le charme de l'église réside tout autant dans la semi-obscurité, quasi monastique, que dans la simplicité du sanctuaire. (Visite libre)

Visite audio :

Couvent des Observentins (Ollioules) ​

Place Trotobas

Vous pourrez découvrir un couvent qui fut occupé par des moines venus de Marseille au 16ème siècle. À l'intérieur du Couvent vous découvrirez des expositions liées au patrimoine architectural ou historique de la commune. Situé dans un jardin public au coeur de la ville et au bord de la Reppe, fleuve côtier qui traverse la commune, ce lieu invite à la promenade et à la détente. (Visite libre lors d'expositions temporaires)

Cathédrale Sainte-Marie de-la-Sed (Toulon)

55 place de la Cathédrale

Située dans l'enceinte de la vieille ville, elle présente des style architecturaux hétérogènes : éléments de style baroque, de belles voûtes croisées d'ogives... (Visite libre)

Eglise Saint-François de Paule (Toulon)

104 cours Lafayette

Cette église fut érigée au 18ème siècle sur l’emplacement de l’ancien château de la Mar. L’église s’appela d’abord église Saint-Jean car elle remplaçait une chapelle vouée à saint Jean-Baptiste édifiée au 17ème siècle de l’autre côté de la place. Sa construction fut achevée en 1749. Elle est, avec sa façade en courbes et contre-courbes, typique des églises baroques de cette époque en Provence Orientale. Vous pourrez admirer la magnifique chaire en noyer datant de 1848 oeuvre du sculpteur et peintre toulonnais Bernard Sénéquier. (Visite libre) 

Eglise Saint-Raymond Nonnat (Le Pradet)

Place Flamenq

Si cet édifice a été construit au milieu du 19ème siècle, son architecture est très fortement inspirée du style roman des 11ème et 12ème siècles. Elle est agencée selon un plan en Croix latine dont les deux bras sont formés par deux chapelles. L’extérieur et l’intérieur sont décorés de magnifiques fresques d’inspiration italienne.