Patrimoine maritime

Patrimoine maritime : Richesses maritimes

La mer Méditerranée témoigne d'une longue histoire maritime et représente sur notre territoire un patrimoine commun exceptionnel et fragile que nous nous efforçons de préserver et valoriser. Nourricière et vivante, entre montagne et salins, elle incarne l'aventure, un espace de rencontres, les voyages, les innovations scientifiques et technologiques.

Représentant de nombreuses richesses naturelles, la mer est notre passé, notre présent mais aussi notre avenir.

Une histoire qui remonte à l'antiquité

Au 4èmesiècle avant J.C. les Grecs fondèrent la cité d'Olbia, aujourd'hui Hyères-les-Palmiers, un poste de surveillance maritime.

1er port militaire français

Au 15ème siècle, Louis XII fit édifier une des premières fortifications  pour protéger la rade de Toulon. Au 16 ème siècle Henri IV posa les premières bases d'un port moderne avec la construction de l'Arsenal. Au 17ème siècle, Colbert et Vauban firent de Toulon un port à la hauteur des ambitions royales de Louis XIV. Le 18ème  siècle marqua l'essor avec le transfert de l'arsenal des galères de Marseille à Toulon et les nouvelles évolutions dans la construction des navires. Mais c'est au 19ème siècle  que le port de Toulon connut son extension principale. Au 20ème siècle, furent construits les plus grands bassins du monde. La ville de Toulon valorise son patrimoine et le prouve en proposant des musées consacrés à sa longue histoire maritime de Toulon et sa rade : A Toulon : Musée Nationale de la Marine, Musée Mémorial du débarquement, Musée du Vieux Toulon, à La Seyne-sur-Mer : Musée du fort Balaguier.

Avec ses bassins Vauban, la Marine dispose d'infrastructures d'envergure. Toulon est la première base navale et le premier pôle économique. C'est aussi un lieu d'escale pour des milliers de croisiéristes, comme sa voisine, La Seyne-sur-Mer.

Un écosystème préservé

Aujourd'hui coexistent dans notre plus belle rade d'Europe de multiples activités. TPM met en œuvre avec les spécialistes de la mer, professionnels et associations, un dispositif durable de valorisation du patrimoine maritime dans la rade de Toulon grâce à la signature d'un contrat de baie. Ce dispositif vise entre autre à préserver le patrimoine que constituent l’eau et les milieux naturels aquatiques.

Une valorisation de sa flotte traditionnelle

Découvrir notre littoral c'est aussi s'intéresser au patrimoine maritime culturel mobilier et immobilier : gréements, architecture, urbanisme littoral.Dans une rade parmi les plus abritées de France, sont accueillis  régulièrement à Toulon les plus beaux voiliers de légendes comme en 2007 et 2013. Spectaculaires, ils ont une histoire passionnante à dévoiler.

Une diversité de ports accueillants

Les ports de l'agglomération, offrent une diversité d'ambiance entre les ports traditionnels comme le port abri du Niel ou de la Madrague à Hyères-les-Palmiers avec les célèbres pointus datant du 19ème siècle et les ports dotés d'équipements sophistiqués, accueillant d'étonnants yachts. Le territoire de TPM a su préserver les traditions de pêcheurs à travers le temps. C’est une pêche traditionnelle dite de « petits métiers » : Filets, casiers, nasse, palangres, ligne, canne... La baie du Lazaret située entre La Seyne et Saint-Mandrier-sur-Mer accueille des activités d'aquaculture durables et propose des ventes en circuit-court pour valoriser les produits de la pêche : moules, huîtres, loups et daurades d’élevage.

Un patrimoine architectural 

Les fortifications côtières sont à ajouter comme des éléments typiques du paysage maritime, riche d'une histoire particulière comme la célèbre Tour Royale ou le fort Balaguier.

Des maisons d'armateurs comme la Villa Tamaris de Michel Pacha à La-Seyne-sur-Mer aux maisons de pêcheurs sur le petit port du Mourillon à Toulon... témoignent de ce patrimoine maritime.

Un littoral préservé avec le célèbre "sentier des douaniers" qui fut créé sous le premier Empire, sur près de 84 kilomètres.

Au large de la presqu’île de Giens, gît un remarquable patrimoine immergé, une épave, datant de 1664. Cette épave appelée « La Lune », est un trois mats, fleuron de la Marine Royale de Louis XIV.

1er Parc National Marin

Fleuron de notre patrimoine maritime, le parc National de Port-Cros, est le 1er parc National marin, où la biodiversité est exceptionnelle.

Des technologies marines innovantes

Afin de valoriser les ressources des océans, le Centre européen des technologies sous-marines porté par Ifremer à La Seyne-sur-Mer, développe toutes les technologies sous-marines de pointe existantes au monde. Il constitue le fer de lance du "Pôle mer méditerranée". Depuis sa création en 2005 sous l'impulsion de plusieurs partenaires dont TPM, celui-ci a développé de nombreuses innovations liées à la mer avec 200 projets labellisés. Désormais, la structure réunit des groupes d'envergure comme CNIM ou DCNS, des écoles et des universités dans le but de fédérer des talents pour répondre aux défis de demain et devenir ainsi un référent international dans le domaine de l'innovation maritime.

Depuis 2002, la communauté d'agglomération a développé un Parc d'Activité Marine consacré à la réparation navale de grande plaisance et aux technologies marines et sous-marines.

D'ici 2015, "le premier Science Park en Europe", le Technopôle de la mer verra le jour à Ollioules et reposera sur les hautes technologies marines et sous-marines.

La mer Méditerranée est fragile ; contribuer à la protection de sa biodiversité et de sa richesse est une des priorités de Toulon Provence Méditerranée. 

"La Méditerranée, c'est (...) mille choses à la fois. Non pas un paysage, mais d'innombrables paysages. Non pas une mer, mais une succession de mers. Non pas une civilisations, mais plus civilisations superposées... Depuis des millénaires, tout conflue vers cette mer, bouleversant et enrichissant son histoire". Fernand Braudel (1902-1985), historien