PATRIMOINE ARCHITECTURAL

Patrimoine Industriel

Plusieurs sites du territoire de Toulon Provence Méditerranée ont fait l'objet d'une remarquable reconversion pour préserver l'héritage industriel, une richesse à sauvegarder pour les générations futures.

Le territoire de la Communauté d'agglomération est fortement marqué par l'empreinte laissée par certaines activités industrielles.

Depuis le site des salins d'Hyères, dont l'exploitation est attestée dès le 10ème siècle à l'ancienne tuilerie de Six-Fours-les-Plages en passant par l'exploitation minière de Cap Garonne ou encore par les chantiers navals de La Seyne-sur-Mer marqué par ses 278 ans de construction navale... Les traces les plus anciennes de ces activités présentes sont ainsi conservées.

Les Salins sont devenus une réserve pour la biodiversité des oiseaux d'eau, l'ancienne tuilerie de Six-Fours-les-Plages a été en partie transformée en pôle d’art contemporain et accueille un magnifique jardin de charme. La mine de Cap Garonne a été reconvertie en musée ; elle est classée parmi les plus beaux sites minéraux du monde.

Quelques installations aussi diverses des anciens chantiers navals de La Seyne-sur-Mer ont été préservées afin de transmettre des techniques et savoirs-faire, menacés de disparition et devenus majeurs pour la compréhension du public :  les ateliers mécaniques, le pont Levant, la porte principale... Espace paysager remarquable, le parc de la Navale occupe une grande partie du site. Une balade en bord de mer avec le mont Faron en arrière-plan.

Découvrez le patrimoine industriel

La maison du Cygne - Ancienne briquetterie (Six-Fours-les-Plages)

Découvrez la maison du directeur de l'ancienne usine de Tuiles Romain Boyer qui, en 1914, employait jusqu'à 350 personnes. Seule la maison du directeur, dite la maison du cygne a été préservée. Vous pouvez admirer des frontons, tuiles de rive, balustrades et autres matériaux en terre cuite marqués d’un cygne, emblème de la tuilerie Romain Boyer. La Maison du Cygne est un bel exemple de l’architecture du début du 19ème siècle. Elle abrite aujourd’hui un pôle d’art contemporain... et un magnifique jardin qui vise le label "Jardin remarquable". Ce jardin sera raccordé avec le chemin de la Coudoulière, imaginé en chemin piétonnier didactique jusqu'au port de la Coudoulière, pour mettre en valeur l'histoire du site, l' ancienne briquetterie.

(Visite libre)

Les Salins d'Hyères

A Hyères-les-Palmiers, depuis l'Antiquité, les hommes ont su maîtriser et apprivoiser la Méditerranée pour en cueillir les fruits. Vous pourrez découvrir, sur deux sites, un patrimoine à la fois culturel, naturel, maritime et industriel d'exception : le salin des Pesquiers et les Vieux Salins. Ils furent le lieu d'un commerce florissant où les navires génois venaient charger la quasi-totalité de la production de sel jusqu'au 16e siècle. L’exploitation salinière a cessé en 1995. Acquis en 2001 par le Conservatoire du littoral et gérés par Toulon Provence Méditerranée avec le concours du Parc National de Port-Cros, les salins d'Hyères sont aujourd'hui réhabilités non plus pour produire du sel à grande échelle, mais pour favoriser la biodiversité. Il s’agit notamment de favoriser l’accueil des oiseaux d’eau patrimoniaux tels que les Flamants Roses, Les Goélands railleurs, les Sternes naines, les Echasses blanches et les Avocettes élégantes. Les salins d’Hyères constitue ainsi une étape majeure pour la migration et la reproduction des oiseaux,  près de 260 espèces y ont été recensées. Ils sont intégrés dans le réseau européen des sites "Natura 2000" et sont également reconnus depuis 2008 comme une "Zone Humide d'Intérêt International". Un projet de valorisation envisage la création d'un espace de découverte en lien avec une production patrimoniale ainsi que le développement des modes doux de découverte.

Pour visiter les salins d’Hyères :

Espace Nature des Vieux Salins : pour une découverte en toute liberté

237, Rue de Saint-Nicolas, Village des Vieux Salins, 83400 Hyères

Téléphone : 04 94 01 09 77

Un itinéraire de découverte (réservé aux piétons et aux vélos) a été aménagé au coeur des Vieux Salins pour vous renseigner sur la flore, la faune, la gestion hydraulique et l'histoire des sites. Cette piste dite "Levée de Saint-Nicolas" rejoint l'Espace Nature, lieu d'accueil du public sur les salins. Il est accessible gratuitement et ouvert toute l'année. Animé par la Ligue de Protection des Oiseaux, il propose des projections, des supports pédagogiques et ludiques et des expositions pour s’immerger dans le monde des salins et de l’environnement (Prêt de jumelles possible).

Ouverture :  du mercredi au dimanche.
De janvier à mars et de novembre à décembre de 10 à 12h et de 14h à 16h30.
D'avril à juin et de septembre à octobre de 9h à 12h et de 14 h à 17h30.
De juillet à août de 9h à 12 h et de 16h à 20h.

Les visites guidées

Visites "Mémoire du sel"

Salins des Pesquiers (payant) - visites organisées par l'office de tourisme de Hyères-les-Palmiers – Réservations au  04 94 01 84 50

Sorties "Nature"

Salins des Pesquiers et Vieux Salins (payant) - sorties organisées par la LPO  - Réservations au  04 94 01 09 77

Les Evènementiels

  • Journées Européennes du Patrimoine : 3ème weekend de septembre
  • Fête de la Saint-Nicolas : 6 décembre
  • Journées mondiales des zones humides : 2 février
  • Nuit de la chouette : 14 mars
  • Fête de la Nature : 3ème week-end de mai
  • Journée mondiale de la biodiversité : 22 mai

Programme et réservations au 04 94 01 36 33 - salins-hyeres@tpmed.org

La mine de Cap Garonne (Le Pradet)

Voyage au fond de la mine : L’histoire de cette mine remonte au début du 17e siècle. Après plusieurs reprises successives, l’exploitation a définitivement fermé en 1907. Aujourd’hui, lieu de mémoire sociale et industrielle, la mine de Cap Garonne vous offre une découverte ou redécouverte de la mine, de ses hommes et de son histoire. Vous pouvez visiter le musée, classé parmi les plus beaux sites minéraux du monde. Des visites guidées vous font revivre la vie des mineurs sous terre et leurs dures labeurs. Attention sous terre la température est de 14°. N'oubliez pas de vous couvrir

Le Pont Levant (La Seyne-sur-Mer)​

Le Pont Levant emblème, de la ville de La Seyne-sur-Mer a trouvé une belle reconversion. Que vous arriviez par la terre ou par la mer, le port de La Seyne-sur-Mer vous accueille avec une construction moderne qui porte en elle la mémoire de la ville et de ses anciens chantiers navals créés en 1856, le pont Levant. Il fut construit par l'entreprise Daydé en 1917, mis en service en 1920 et fut manoeuvré pour l'ultime fois en 1986. Il servait à acheminer par train les matériaux lourds depuis la gare de La Seyne-sur-Mer-jusqu'aux chantiers. Réhabilité en 2009 en belvédère avec ses 44 mètres de haut, il offre une vue panoramique sur la magnifique rade de Toulon. A la tombée de la nuit il se pare de mille couleurs... Il est inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1987 et a obtenu le label "Architecture et Patrimoine du XXe siècle".

Le site des anciens Chantiers navals (La Seyne-sur-Mer)​

Cette commune a eu une histoire étroitement liée aux Chantiers navals. La reconversion du site industriel continue pour mêler patrimoine et modernisme.
Au 19ème, les chantiers deviennent mécaniques puis industriels. Deux sociétés se succèdent, les Forges et Chantiers de Méditerranée en 1856, et les Constructions Navales et Industrielles de la Méditerranée en 1966. Elles deviennent les premiers employeurs de la ville avec en 1887 près de 2500 ouvriers et près de 4000 à la veille de la Première Guerre mondiale. Plus de 1944 coques seront contruites dans les chantiers de 1856 à 1985, essentiellement pour la marine marchande. Ils fermeront défénitivement en 1989. De nouveaux projets sont au coeur du programme de reconversion du site patrimonial : construction d'un port de plaisance, l'aménagement des anciens bâtiments mécaniques... une belle requalification d'un site industriel qui était à l'abandon, avec une volonté de respecter ce  patrimoine.

La Base aéronavale (Saint-Mandrier-sur-Mer)​

L'ancienne base aéronavale est devenue un véritable parc d'activités marines. Là aussi une belle reconversion de friches portuaires et militaires, bénéficiant d'une situation exceptionnelle et d'importantes potentialités foncières et bâties.
Le développement du Parc d'activités marines à Saint-Mandrier-sur-Mer est aujourd'hui consacré à la réparation navale de grande plaisance et aux hautes technologies marines et sous-marines.