Danse

La Barbe Bleue

  • 26 Avril 19h30
  • 28 Avril 20h30
  • Ollioules
Et si l’on inversait les rôles ? L’ogre de Charles Perrault serait une séductrice et ses épouses infidèles des hommes ? La relecture dansée du chorégraphe Michel Kelemenis se démarque du conte pour une variation sensuelle autour du statut de la femme, de l’horreur meurtrière et d’un possible pardon.

Une porte secrète, une chambre interdite, une clé sanglante, d’horribles crimes… Le conte est un immense réservoir à fantasmes sorti des temps anciens pour mieux toucher à nos pulsions profondes. Réservoir dans lequel Michel Kelemenis va parfois puiser, comme lors de son Cendrillon chorégraphié pour le ballet du Grand Théâtre de Genève en 2009. Créateur réfléchi et éclectique, il aime sonder les mythes ancestraux et les confronter aux sujets de son temps. Il fait alors appel à ce qu’il définit comme « l’archaïsme de la danse » pour atteindre la « souche des émotions ». Dans cette pièce, comme l’indique le titre (qui s’avère d’ailleurs être le nom originel du conte immoral de Charles Perrault), le chorégraphe marseillais renverse les rôles masculin/féminin pour une œuvre pouvant aussi s’interpréter comme une réflexion sur le genre. Le monstre séducteur est incarné par Claire Indaburu autour duquel tournent, dans un corps-à-corps puissant et riche en symboles, les six époux qui la hantent et sa nouvelle conquête... Le décalage y est aussi de mise pour la musique : Michel Kelemenis fait de nouveau appel à l’électroacousticien Christian Zanési, ici associé, au compositeur Philippe Hersant et au Quatuor Tana, pour une partition originale, forte en climats.

En savoir plus 
Informations pratiques.

Châteauvallon

83192 OLLIOULES

Tel : 494220202

Mail : resa@chateauvallon.com

Web :

Lieu